En date du 24 avril 2020, le Conseil d’Etat a décidé de maintenir l’interdiction d’organiser des assemblées primaires et bourgeoisiales jusqu’à nouvel ordre et informera les communes dès qu’il leur sera possible de convoquer à nouveau leurs assemblées primaires ou bourgeoisiales. 

Il fixera simultanément aux communes un délai raisonnable pour soumettre les comptes 2019 à l’approbation de ces assemblées.