Bourgeoisie

Bienvenue à Massongex

LA BOURGEOISIE DE MASSONGEX

La Bourgeoisie de Massongex a été fondée au XIVe siècle. Malgré son bel âge, elle se veut dynamique et engagée !

Son origine ?

A l’époque, les bourgeoisies réunissent les habitants d’un même bourg, régissant la vie locale de façon importante. Les bourgeois occupent en effet la majeure partie des postes clés au sein de l’administration et de la justice.

Le grand tournant débute à la fin du XVIIIe siècle. Sous l’influence de la toute jeune République française, et de Napoléon en particulier, les bourgeoisies doivent amorcer un mouvement de retrait en faveur des communes. La naissance de l’État fédéral en 1848 renforce le transfert de prérogatives. Les bourgeoisies disparaissent alors dans plusieurs cantons, mais perdurent en Valais. Elles évoluent progressivement pour devenir de véritables institutions culturelles et sociales. Jusqu’en 2008, elles accordent en outre le droit de cité nécessaire à la naturalisation.

Aujourd’hui, un seul corps administre la Commune et les avoirs de la Bourgeoisie. Reconnue corporation de droit public, celle-ci compte près de 200 membres. L’assemblée primaire, où seul(e)s les bourgeois(es) habitant la Commune sont habilité(e)s à voter, est son organe législatif.

Son patrimoine ?

La Bourgeoisie de Massongex est propriétaire de vastes forêts, de terres agricoles ainsi que de différents bâtiments sur l’ensemble de la Commune. La bâtisse qui accueille notamment le restaurant Lau’s Kitchen, le Bois de Châtillon (et son magnifique parcours Vita), le domaine des Îles (repère du FC Massongex) ou encore la récente Châtaigneraie et son couvert (entre Massongex et Daviaz) constituent ainsi quelques exemples de son patrimoine.

Ses alpages s’étendent aux confins de la Commune, jusqu’au sommet de la Dent de Valerette. Elle partage également la propriété des magnifiques alpages de Salanfe et Clusanfe avec les bourgeoisies d’Evionnaz, St-Maurice et Vérossaz. Près de 200 bovins et 1000 moutons y effectuent chaque été une transhumance de taille. Les bourgeoisies forment en outre un Conseil mixte, qui se réunit chaque année sous les Dents-du-Midi.

Sa mission ?

La Bourgeoisie souhaite aujourd’hui contribuer au bien-être des habitant(e)s de Massongex. Acteur culturel et social, elle s’emploie à préserver et valoriser un patrimoine fragile, doté d’une longue et belle histoire. Si elle se consacre à un intense travail de mémoire, la Bourgeoisie est résolument tournée vers l’avenir. Elle est le club des passionnés de Massongex, dont les liens étroits et les idées innovantes esquissent un avenir prometteur !

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter Tristan Jordan, conseiller communal, tristan.jordan@massongex.ch.

Plus d’infos également via :
– Fédération des Bourgeoisies Valaisannes (www.fbvs.ch)
– Bourgeoisies du Bas-Valais et du Valais Central (www.lesbourgeoisies.ch)

Récapitulatif de l’assemblée générale 2016 des Bourgeoisies valaisannes.

En résumé

Quelques dates clés

Constitution 1330
Création du coutumier 1475
Obtention des franchises 1476
Confirmation des franchises 1548
Constitution du conseil 1798
Séparation des bourgeoisies de la châtellenie 1809
Création des armoiries 1919
Création de la bannière 1928
Usage officiel des armoiries 1934
Création de la bannière actuelle 2009

Bourgeois domiciliés au 31.12.2009

La communauté bourgeoisiale
190 (87 hommes et  103 femmes)

Votants au 31.12.2009
176

Conseil communal et bourgeoisial
7 membres élus au système proportionnel

Commission bourgeoisiale
5 membres choisis par l’assemblée bourgeoisiale

Patrimoine immobilier

  • Bâtiment commercial comprenant le café communal et 2 appartements
  • Bâtiments d’alpage des Djeux, de Valère d’en bas et d’en haut
  • Bâtiment de service et d’accueil de la châtaigneraie
  • Centre sportif aux Giettes, chemin du milieu, avec DDP pour l’ACSG
  • Stade St-Jean avec DDP pour le FC Massongex

Patrimoine foncier

Terrains agricoles
9945 m2, aux îles d’en bas

Alpages
41 ha, aux Pesaires, Djeux et Valère

Consortages d’alpages avec les sœurs
Salanfe et Susanfe, gérés par un conseil mixte Evionnaz, St-Maurice, Vérossaz

Châtaigneraie
En Verraires, 1,5 ha

Forêts
127 ha

Râpes
87 portions dont 84 exploitables

Régis Barman, municipal et président de la commission bourgeoisiale 2009-2012

Documentation et recherche
Essai sur l’évolution des communes bourgeoisiales valaisannes de Werner Kämpfen et Bernard de Torrenté / Communes bourgeoisiales valaisannes, étude de la Fédération des Bourgeoisies valaisannes / Essai d’histoire de Massongex, Abbé J.E Tamini